Logo TL Nancray

Final du Tournoi 2018

Vainqueur en 2015 pour sa seule participation, Nicolas Guillaume (1/6, Nancray) a récidivé hier en remportant le tournoi de Nancray aux dépens de Leslie Demiliani (3/6, Nancray). Une affiche plus vue depuis plus d’une décennie.

 

C’est un match qui fleurait bon les années 90 et 2000, lorsqu’ils régnaient sur le tennis franc-comtois, s’exportant même assez bien au-delà des frontières régionales. Nicolas Guillaume (1/6, Nancray) et Leslie Demiani (3/6, Nancray), neuf « Crit’» remportés à eux deux entre 1995 et 2009, étaient face à face en finale du tournoi de Nancray hier après-midi.

Guillaume, ancien -30, n’avait pas eu à forcer en matinée pour écarter Florent Grosjean (5/6, Franois), trop tendre (6-0, 6-0). Demiliani, ex-N°43 français et 487e mondial en 2001, avait lui usé de sa science du jeu et de sa malice pour dompter Florent Mevaere (3/6, TG Besançon), prenant le filet d’assaut à grands coups de service-volée et de retour volée (6-3, 6-4).

La finale suscitait une attente particulière entre deux garçons qui ont partagé les entraînements d’Alain Dalmasso dans leurs jeunes années, qui se sont alliés il y a trois ans et demi pour former une équipe compétitive à Nancray (quarts de finale du championnat de France +35 ans en 2017, accession en N4 avec les seniors) et qui tapent ensemble dès que l’occasion se présente.

Deux breaks dans le premier set et un dans le second ont suffi à Nicolas Guillaume pour s’imposer 6-3, 7-5 sans jamais céder son engagement. « Ça manquait un peu d’intensité, On n’avait pas la gnaque… », glissait-il. Un avis pas forcément partagé par son adversaire du jour : « L’ambiance était détendue mais je trouve qu’on a fait une belle finale. »

De l’extérieur, les gens ont apprécié. Peut-être aussi parce que ces matches entre deux des meilleurs joueurs francs-comtois des dernières décennies ne sont jamais banals. Vue six fois en finale du Critérium, l’affiche n’avait plus été rejouée depuis plusieurs années. « On ne s’est pas affronté tant que ça. La dernière fois, ce devait être en finale d’un Crit’», poursuivait Guillaume. Leur dernière partition commune remontait à 2007.

 

Chez les dames, Chloé Busetto (4/6, Besançon TC) a, elle, poursuivi sa belle série. Contrainte de délocaliser sa demi-finale face à Manon Dubois (4/6, Nancray) à Ornans en raison de fuites sur le toit rendant un court (voire deux) impraticable, la Bisontine est revenue à Nancray l’après-midi pour dompter la tête de série N°1 Wanda Béguelin (2/6, Courbevoie) en finale. Fin 2017, elle lui avait laissé deux jeux sur les courts du TGB. Cette fois, Busetto n’en a abandonné que quatre (6-0, 6-4) pour remporter son troisième tournoi de la saison, le deuxième en huit jours après celui de Vesoul.

Les résultats

MESSIEURS :

Demi-finales : Demiliani (3/6, Nancray) bat Mevaere (3/6, TGB) 6-3, 6-4 ; Guillaume (1/6, Nancray) bat Grosjean (5/6, Franois) 6-0, 6-0.

Finale : Guillaume bat Demiliani 6-3, 7-5.

+45 ans : Louchet (15/3, Nancray) bat Decroux (15/3, Nancray) 6-2, 6-2.

DAMES :

Demi-finales : Busetto (4/6, BTC) bat Dubois (4/6, Nancray) 6-4, 6-3 ; Béguelin (2/6, Courbevoie) bat E. Chanez (5/6, BTC) 6-2, 6-1.

Finale : Busetto bat Béguelin 6-0, 6-4.

+35 ans : Le Baron (15/2, Devecey) bat Roux (15/4, Salins) 7-5, 6-2

 

Retrouver les photos dans l'album : ici

 

(Extrait de l'Est Républicain du 05/03/2018)

Publié le 05/03/2018

Newsletter


Recevez par email notre lettre d'information.

Partenaires


Fédération Francaise de Tennis Tennis logo Ligue de tennis Franche Comté